Une création de : « …mais la Peau est si… » & Le théâtre de La PHALENE Anton Tchekhov Adaptation de Daniel Trubert

Vous devez ajouter du contenu dans la section "à propos" dans les options du thème.

12 novembre 2016 ~ 1 Commentaire

Ce que c’est que l’amour du théâtre, tout de même

Ce que c’est que l’amour du théâtre, tout de même

Ce que c’est que l’amour du théâtre, tout de même…

 

Sans aller jusqu’à me convertir pour le bien du rôle que je vais interpréter, je suis nonobstant allé assister à une messe orthodoxe un dimanche matin du mois d’octobre.

Au fond d’une arrière-cour du 93 de la rue de Crimée s’élève une église à façade de bois, charmante et totalement désuète. Bien entendu je n’ai pas saisi un traître mot de ce qui était évoqué, puisque l’intégralité de la cérémonie était en russe, langue que je ne pratique qu’après deux litres de vodka, et encore !

Les participants restent debout tout le long de l’office. Face à eux au moins cinq prêtres vêtus de jaune. L’un d’eux semble officier plus particulièrement tandis que les autres, à certains moment l’entourent, et à d’autres moments se mêlent aux fidèles.

L’orthodoxe communie sous les deux espèces, et, en bon russe qu’il est, lorsqu’il boit le vin c’est cul sec et avec un air de  profonde satisfaction. Le pain, lui, est donné sous forme de petits morceaux de baguette coupée, rien à voir avec la tristouille hostie des cathos. Le pain se trouve dans une corbeille que l’un des prêtres présente aux fidèles, tout le long de la cérémonie, pour que chacun puisse en reprendre s’il le désire.

Enfin, avant de quitter l’église, plusieurs des participants embrassent les icônes, suspendues au mur ou bien posées sur des pupitres.

Bref un bon moment de théâtre religieux, au moins aussi drôle que la messe en latin, c’est vous dire !

 

Alain (appelez-moi père Ivan)

DSC_0003 DSC_0005 DSC_0006 DSC_0007

 

 

 

12 novembre 2016 ~ 1 Commentaire

Notre répétion du 27 Octobre 2016

DSC_0014 DSC_0018 DSC_0022 DSC_0023 DSC_0027 DSC_0032 DSC_0038 DSC_0039 DSC_0044 DSC_0046 DSC_0048 DSC_0051 DSC_0055 DSC_0059 DSC_0060 DSC_0066

12 novembre 2016 ~ 1 Commentaire

1ère Répétition du 20 Octobre 2016

DSC_0001 DSC_0005DSC_0011 DSC_0008  DSC_0014 DSC_0015 DSC_0021DSC_0022  DSC_0023 DSC_0030 DSC_0031 DSC_0036 DSC_0037 DSC_0040 DSC_0046

12 novembre 2016 ~ 3 Commentaires

Le Metteur en Scène et son Assistant

12 novembre 2016 ~ 1 Commentaire

Les Comédiens

 

 

12 novembre 2016 ~ 2 Commentaires

« 11/11, 11h11 »

« 11/11, 11h11 »

Une dizaine. Ils et elles sont une dizaine à avoir accepté de participer à l’aventure « Tatiana », à l’instigation de Daniel T.Rubert, de retour sur le champ de bataille des grandes épopées théâtrales, dix ans après avoir initié (et mené à terme) le projet « Captives » (http://www.la-phalene.net/spip.php?rubrique10) avec le Théâtre de la Phalène.

Ce nouveau défi, dénommé « Pas de noces pour Tatiana », permet à Daniel de venir à bout du projet qu’il avait engagé il y a quelques années, alors qu’il était encore président du Théâtre de la Phalène, de mettre en scène l’intégralité des neuf pièces en un acte d’Anton Tchekhov (écrites aux alentours des années 1890).

Si les sept premières (« Les méfaits du tabac », « Le chant du cygne », « Tragédien malgré elle », « L’ours », « Une demande en mariage », « Un jubilé » et « sur la grand-route ») ont été montées (entre 2008 et 2013) et jouées sous forme de théâtre à domicile (http://www.la-phalene.net/), Dan T.Rubert avait envisagé dès le début de lier les deux dernières (« Tatiana Répina » et « une noce »), toutes deux centrées sur le mariage, en une seule adaptation mêlant le côté bouffon d’« Une noce » au accents tragiques de « Tatiana Répina ».

Après quelques hésitations et péripéties, la petite troupe s’est formée (il manque peut-être encore un ou deux comédiens, mais ils prendront le train en marche !) et les répétitions ont débuté mi-octobre à Paris, en résidence pour un an dans les locaux de la Fondation Sainte-Marie (http://www.fondationhospitalieresaintemarie.com/).

Et donc, en tant qu’assistant du metteur en scène, avec un œil dedans et un œil dehors, j’essaierai, parmi d’autres contributeurs, de vous intéresser à l’avancement de ce « projet Tatiana » dont l’apothéose sera une petite dizaine de représentations en salle, à Paris, courant novembre 2017. Alors, réservez déjà vos week-ends car le nombre de places sera limité et tous ne pourront pas dire : « J’y étais. » !

A bientôt / Frédéric

12 novembre 2016 ~ 1 Commentaire

Projet TCHEKHOV « Pas de noces pour Tatiana »

Une création de : « …mais la Peau est si… » & Le théâtre de La PHALENE

 

Anton Tchekhov

Adaptation de Daniel Trubert

CASTING  :

DIMITRI / Nicolas Hannetel – IVAN / Alain Girodet – YAT / Ronan Foucher – ANDRE / Fabien Roy – DACHENKA / Nathalie Jacob – ANNA / Vanessa McQueen – ZIGALOV / Jean-Luc Joulie – NASTASSIA / Anne-Marie Couly – KOUZMA / Cédric Barotin – FEDOR / Annie Pouilhes

PERSONNAGES

IVAN, confiseur & archiprêtre

YAT, télégraphiste & étudiant

ZIGALOV, fonctionnaire & retraité

DIMITRI, matelot & diacre

NASTASSIA, épouse & mère

ANDRE, témoin & prêtre

KOUZMA, fiancé & gardien

ANNA, médecin & actrice

FEDOR, capitaine & substitut

DACHENKA, jeune & fille

Uneptitegouttedeau |
Judoclubstdidier |
Parents d'élèves Les T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stop Linky Montreuil
| Musée de l'agriculture...
| Uncsoldatdefranceneulliac