Une création de : « …mais la Peau est si… » & Le théâtre de La PHALENE Anton Tchekhov Adaptation de Daniel Trubert

Vous devez ajouter du contenu dans la section "à propos" dans les options du thème.

22 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

La répétition du 19 Janvier 2017

DSC_0005 DSC_0007 DSC_0014 DSC_0020 DSC_0023 DSC_0029 DSC_0033 DSC_0035 DSC_0036 DSC_0038 DSC_0040 DSC_0044 DSC_0046 DSC_0048 DSC_0052 DSC_0055 DSC_0057

19 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Nos « afters »

DSC_0109 DSC_0110 DSC_0111DSC_0137 DSC_0138 DSC_0139 DSC_0141

19 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Notre répétition du 12 Janvier 2017

DSC_0007 DSC_0012 DSC_0015 DSC_0017 DSC_0022 DSC_0030 DSC_0033 DSC_0038 DSC_0048 DSC_0065 DSC_0072 DSC_0076 DSC_0079 DSC_0088 DSC_0095 DSC_0104 DSC_0109 DSC_0112 DSC_0119 DSC_0122 DSC_0133 DSC_0136

19 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

TCHEKHOV à SAINTE-MARIE

TCHEKHOV à SAINTE-MARIE

TCHEKHOV à SAINTE-MARIE

C’est une de mes comédiennes les plus émérites, Nicole Bernard, qui m’a fait rencontrer et connaître Pascale Gibre, Assistante du Directeur et Médiateur culturel de l’hôpital Sainte-Marie Paris dans le 14ème arrondissement.

Avec cette personne, la grâce et la gentillesse personnifiées, le courant est très vite passé.

Elle nous fait l’honneur de nous accueillir en résidence durant un an dans la salle de conférences de l’hôpital afin d’y répéter « Pas de noces pour Tatiana » d’après Anton Tchekhov.

Il s’agit de deux pièces en un acte, « Une noce » et « Tatiana Répina », que j’ai « mariées » pour le meilleur et pour le pire, pour la comédie et pour la tragédie.

Les répétitions (le jeudi de 19h30 à 22h00 et un dimanche tous les deux mois environ de 10h30 à 16h30) sont ouvertes à tout publics, qu’il soit de l’hôpital ou de l’extérieur.

Nous sommes ravis d’être là.

La dame de l’accueil est adorable et tout le monde, dans ce petit monde, nous traite comme des amis.

Ca donne envie de tomber malade, non ?

 

 

 

Daniel TRUBERT

 

DSC_0007 (2) DSC_0007

10 janvier 2017 ~ 1 Commentaire

La répétition du 5 Janvier 2017

La répétition du 5 Janvier 2017

DSC_0131DSC_0002 DSC_0003 DSC_0011 DSC_0019 DSC_0025 DSC_0035 DSC_0037 DSC_0039 DSC_0044 DSC_0059 DSC_0066 DSC_0085 DSC_0088 DSC_0091 DSC_0097 DSC_0098 DSC_0099 DSC_0111 DSC_0120 DSC_0123 DSC_0135 DSC_0137 DSC_0145

03 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Du théâtre, de Tchekhov et de Daniel Trubert

Du théâtre, de Tchekhov et de Daniel Trubert

J’ai commencé le théâtre très tard, en 1994, j’avais alors presque quarante ans. Pourtant, aussi loin qu’il m’en souvienne, le théâtre me fascinait et j’aimais à l’extase ces gens qui, le temps d’un rôle, se dépouillaient de leur vie pour devenir Lorenzaccio, Titus ou Caligula. Mais je pressentais à quel point il serait douloureux d’affronter les démons intérieurs pour parvenir à monter sur une scène.

L’année de mes débuts, je me souviens d’une conversation, avec le prof et metteur en scène, au cours de laquelle je lui fis la remarque : « C’est étrange comme tous ceux qui font du théâtre sont des gens qui se sentent mal dans leur peau. » Ce à quoi il me fit l’une de ces réponses qui éclairent tout un aspect du monde : « Oui, c’est vrai, mais la différence c’est que, eux, ils le savent. »

Plus tard j’ai affronté la scène, et, au fur et à mesure de mon parcours, j’ai très souvent constaté que la très grande difficulté de cette activité était de rencontrer des gens avec qui l’on pouvait se sentir en confiance : des gens qui, à la fois s’investissaient, travaillaient, s’obstinaient, cherchaient, s’offraient, et, en même temps, ne se prenaient pas pour des stars de la scène. Du sérieux sans ostentation, de la volonté sans mégalomanie, du travail sans frime.

C’est le sentiment que me donne le groupe réuni autour du projet Tchekhov : des acteurs de talent qui ne cherchent jamais à écraser l’autre, qui ne sont pas dans la rivalité ni dans la démonstration.

Naturellement, le mérite en revient d’abord et surtout au chef d’orchestre : celui qui a su réunir, attirer, proposer. De la même façon que, dans un groupe de jazz, le leader parvient à faire sonner différemment certains musiciens, à les pousser hors de leurs limites habituelles, de la même façon, le metteur en scène, recruteur, directeur d’acteurs, cherche à unifier son groupe pour lui donner une couleur particulière.

A l’heure où il s’apprête à célébrer ses 45 ans de théâtre, on peut en profiter pour rendre hommage à Daniel Trubert, personnage truculent, dans la vie comme sur la scène, homme affectueux et profondément humain, metteur en scène inventif et attentif. Peut-être, au final, le théâtre est-il à l’image de ce qui s’est produit dans ce texte : j’ai commencé par y parler de moi et j’ai fini par y parler des autres. Qu’il en soit ainsi, et bonne année 2017 à tous : que Tchekhov soit une réussite !

 

Alain

30 décembre 2016

02 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Le 29 Décembre, notre dernière répétition de l’année 2016

DSC_0003 DSC_0011 DSC_0020 DSC_0023 DSC_0026 DSC_0033 DSC_0035 DSC_0039 DSC_0045 DSC_0047 DSC_0048 DSC_0051 DSC_0064 DSC_0074 DSC_0077 DSC_0083 DSC_0086 DSC_0095 DSC_0100 DSC_0117 DSC_0121 DSC_0126 DSC_0135

28 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

Photographe & blogueur

Marc Bouttefort Photo de Vannessa Mc Queen

Marc Bouttefort
Photo de Vannessa Mc Queen

19 décembre 2016 ~ 1 Commentaire

Fred notre assistant metteur en scène au fil des répétitions

Fred notre assistant metteur en scène au fil des répétitions

DSC_0016 DSC_0054 DSC_0061 DSC_0085DSC_0101DSC_0109 DSC_0111DSC_0007DSC_0002 DSC_0003 DSC_0059 DSC_0100 DSC_0103DSC_0137DSC_0148DSC_0133DSC_0002 DSC_0018

19 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

Notre répétition du 15 Décembre 2016

DSC_0001 DSC_0006 DSC_0013 DSC_0014 DSC_0019 DSC_0024 DSC_0027 DSC_0030 DSC_0032 DSC_0036 DSC_0037 DSC_0039 DSC_0043 DSC_0047 DSC_0051 DSC_0053 DSC_0057 DSC_0064 DSC_0070 DSC_0073 DSC_0076 DSC_0078 DSC_0082 DSC_0089 DSC_0094 DSC_0095 DSC_0099 DSC_0104

Uneptitegouttedeau |
Judoclubstdidier |
Parents d'élèves Les T... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stop Linky Montreuil
| Musée de l'agriculture...
| Uncsoldatdefranceneulliac